fbpx
la Maison des Mandataires
Newsletter
Blog

Classement des portails immobiliers, où en est-on ?

2 minutes de lecture
22 septembre 2021

Les intermédiaires de la transaction entretiennent une relation particulière avec les portails immobiliers. Ils aiment les détester et ils détestent les aimer ! A la fois trop chers mais souvent utiles, tous les professionnels du secteur s’accordent sur le fait qu’ils sont devenus des acteurs incontournables.

Leboncoin, SeLoger, Logic-immo, Bien’Ici, autant de plateformes concurrentes qui profitent à plein du phénomène de digitalisation de notre économie. Il nous a semblé utile de faire un état des lieux sur leurs poids respectifs, ainsi que sur les innovations qu’ils ont mis en place au cours des dernières années. Nous analysons également en dernière partie le rapport qu’entretiennent les mandataires et les portails.

1.     Tous les portails progressent… mais certains plus que d’autres !

L’organisme qui mesure l’audience des différents portails s’appelle Médiamétrie, et un classement est publié chaque année. Selon les derniers chiffres de l’observatoire, les portails ont atteint leurs plus hauts historiques en 2021. En avril de cette année, 26 millions d’internautes se sont rendus sur les sites immobiliers (+38% par rapport à avril 2020).

Le leader du marché est Leboncoin.fr avec près de 15 millions de visiteurs uniques par mois. Suivent sur le podium SeLoger et Logic-immo, qui appartiennent désormais au même groupe. Le 4ème portail, Bien’Ici, est aussi le plus récemment lancé. Il a été créé en 2015 à l’initiative des grandes enseignes d’agences physiques : Century 21, Laforêt, Era, Orpi, Guy Hoquet, l’Adresse, etc. En dynamique, le site meilleurs-réseaux.com indique que les plus fortes progressions sur 12 mois sont à mettre au crédit de Bien’Ici (+42%) et Seloger.com (+36%).

Autre indication de l’observatoire Médiamétrie 2021, la part des internautes utilisant leur mobile pour visiter ces sites continue de progresser. Elle atteint aujourd’hui 68,8%, soit 10 points de plus qu’en 2018.

2.     Enfin un peu d’innovation ?

En France, certains portails immobiliers innovent pour améliorer à la fois l’expérience client de l’internaute et celle du conseiller immobilier qui poste les annonces. Côté internaute, on apprenait en mars dernier que le site Acheter-Louer.fr s’alliait à Kize, une startup qui a développé un algorithme d'intelligence artificielle permettant d'évaluer le potentiel d'évolution du prix de l'immobilier sur le moyen-long terme. Concrètement, les annonces sur le portail sont enrichies par une prévision futur du prix fournie par Kize. L’avenir dira si ces prévisions sont fiables ! Dans le même temps, SeLoger et Bien’Ici investissent massivement pour améliorer la qualité de leur cartographie de recherche.

Côté conseiller immobilier, Leboncoin a lancé en septembre 2021 un nouveau pack tout-en-un. Le pack immo intégral permet aux conseillers immobiliers de publier automatiquement leurs annonces depuis leur logiciel métier sur Leboncoin et AVendreALouer (les 2 sites appartiennent au même groupe). De même, cette offre permet aux conseillers de recevoir les coordonnées des vendeurs qui souhaitent être accompagnés par un professionnel.

Aux Etats-Unis, les principaux portails (Zillow – 160 millions de visiteurs par mois, Realtor – 75 millions de visiteurs par mois, etc.) travaillent principalement sur deux sujets. D’une part, ils mettent au point des solutions d’intelligence artificielle qui améliorent la pertinence des biens proposés aux acheteurs. Par exemple, les portails sont dès maintenant en mesure de savoir qu’un internaute ne clique que sur des biens qui disposent d’une cuisine moderne, même si ledit internaute ne l’a pas précisé explicitement dans ses recherches. La plateforme en tiendra compte dans ses prochaines suggestions. D’autre part, les portails facilitent les recherches collectives en centralisant les biens identifiés par les différentes personnes d’un même ménage. L’appartement identifié par Madame dans le métro depuis son téléphone ou la maison repérée par Monsieur sur son ordinateur entre deux réunions se retrouveront dans la même liste grâce à la synchronisation de leurs deux comptes.

3.     Les mandataires et les portail immobiliers

Les réseaux de mandataires doivent une partie de leur succès au développement de ces grands portails. En effet, l’absence de vitrine physique est largement compensée par les vitrines digitales offertes par SeLoger, Bien’Ici et les autres.

De plus, les réseaux sont en position de force pour négocier avec les portails alors qu’un mandataire isolé se verrait appliqué des tarifs dissuasifs. C’est pourquoi chaque réseau essaye d’offrir à ses conseillers la couverture la plus large avec le coût total le plus compétitif. C’est un des avantages du modèle des mandataires vis-à-vis des petites agences physiques indépendantes.

La Maison des Mandataires

Rejoignez la Maison et développez vos compétences de mandataires depuis votre boite mail
Newsletter
[countup start="0" end="40000" separator=" " duration="5" scroll="false"]
Inscrits à la newsletter

S'inscrire à la newsletter

La 1ère newsletter dédiée aux mandataires immobiliers d'aujourd'hui et de demain
hourglasscrossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram